Arcachon, le glossaire


Voici quelques expression locales ou habitudes qui vous permettront de ne pas faire trop touriste.

La pinasse

C'est le bateau traditionnel du bassin. On pense que son origine vient du latin pinus qui signifie pin. Autrefois à voile (il en existe encore quelques unes), on les utilise aujourd'hui pour la plaisance. C'est un bateau à fond très plat, très bien adapté aux nombreux bancs de sable du bassin d'Arcachon. La vrai a l'avant ET l'arrière pointus.

Les passes

C'est la partie séparant le bassin de l'océan Atlantique (voir la carte). C'est un endroit très dangereux et même les navigateurs expérimentés (dont le célèbrissime Yves Parlier) s'en méfient.

Le trou de Saint-Yves

On l'appelle souvent Le trou. Il est situé devant la villa Saint-Yves, une des plus belles villas ancienne du front de mer. A cet endroit (très proche du bord), le bassin est étonnamment profond. De nombreux clubs de plongée sous-marine fréquentent le coin. L'endroit est également réputé pour la pêche.

Le trogue

C'est un petit poisson appelé également éperlan que l'on pêche au filet depuis les jetée. Se fait cuire à la friture.

Comment reconnaître la marée ?

Les bateaux sont le plus souvent attachés par la proue (l'avant). Si la proue est tournée vers la gauche (l'entrée du bassin en regardant la mer depuis le bord), la marée monte, sinon elle descend.

A ce propos, voici une page permettant d'obtenir les heures des marées